Le nombre d'heure de sommeil nécessaire pour mon enfant !

Publié le : 08/08/2018 12:46:40
Catégories : Sommeil Enfant

Le nombre d'heure de sommeil nécessaire pour mon enfant !

S’assurer que son enfant dorme bien est l’une des préoccupations majeures des parents ! A quelle heure doit-il aller au lit ? Combien d’heure de sommeil par nuit est recommandé pour son âge ? Comment éviter les fameux “troubles” du sommeil tant redouté par les parents ? Le sommeil est primordial pour bien grandir et un enfant qui dort bien c’est un enfant qui s’assure un bon développement physique et psychologique.

Pour être incollable et tout savoir sur le nombre d’heure de sommeil nécessaire à votre enfant voici les trois points à connaître absolument :

  • Combien d’heure de sommeil mon enfant a-t-il besoin ?
  • A quelle heure coucher mon enfant en fonction de ses besoins ?
  • Comment fonctionne les rythmes du sommeil chez l’enfant pour optimiser son temps de sommeil
  • ?

Cet article comprend aussi un agenda spécial “heure de sommeil enfant” à télécharger pour vous aider à suivre les progrès de votre bout de chou et repérer les problèmes !

Combien d’heure de sommeil pour mon enfant ?

Les besoins en sommeil de votre enfant évoluent en grandissant. Entre 6 mois et 4 ans, la durée de sommeil durant la journée diminue progressivement. Durant cette période, les enfants ont souvent des difficultés à aller se coucher et sont touchés par des éveils nocturnes. Entre 4 et 12 ans, la sieste de l’après-midi disparaît et l’heure du coucher est retardée, petit à petit. Elle atteint 20h pour les 5/6 ans, 21h vers 8 ans et 22h au début de l’adolescence.

Groupe d’âge

Âge

Nombre d’heure de sommeil nécessaire

Nombre d’heure de sieste nécessaire

Nouveau-né

0-3 mois

14-17

3-10

Nourrisson

4-11 mois

12-15

1-4

Bébé

1-2 ans

11-14

1-2

Âge préscolaire

3-5 ans

10-13

0-1

Âge scolaire

6-13 ans

9-11

0*

Adolescent

14-17 ans

8-10

0*

Jeunes adultes

18-25 ans

7-9

0*

Adultes

26-64 ans

7-9

0*

Dans les faits, certains signes très clairs peuvent vous indiquer qu’il est temps de mettre votre enfant au lit. Notamment, s’il se frotte les yeux ou les oreilles. De même, si votre enfant ressent des frissons. C’est qu’il commence à synthétiser la mélatonine, ce qui refroidit légèrement la température de son corps. Mettez-le au dodo, c’est précisément le moment où il va s’endormir le plus rapidement !

A quelle heure coucher mon enfant en fonction de ses besoins ?

Votre enfant grandit et apprend à construire son propre rythme biologique. Il est encore très sensible à des changements d’environnement et peut facilement se retrouver déboussolés, ne plus savoir s’il est fatigué ou en pleine forme. Pour l’aider le mieux possible, il est important de connaître au mieux son rythme biologique et le nombre d'heure de sommeil dont il a besoin. Votre enfant est-il un couche-tôt ou un couche-tard ? A-t-il besoin d’une longue sieste ou au contraire une petite suffit ? Quel est l’impact de la sieste au moment du coucher ?

Chaque être humain alterne des moments d’éveils actifs et des moments où la vigilance baisse. Cette succession de phases est gérée par notre horloge biologique et est directement corrélé à notre température corporelle. De manière générale, pour un jeune adulte :

- nous sommes les plus actifs entre 9h et 11h le matin, jusqu’à ce que survienne une baisse de régime entre 12h et 14h.

- nous redevenons actif intellectuellement et physiquement entre 17h et 20h.

- entre 23h et 5h du matin la fatigue survient avec une longue phase de fatigue qui atteint son pic entre 2h et 5h.

Pourtant nous sommes tous différents et bien que la succession de ses phases soit indéniable, les heures de début et de fin de phase peuvent être très différente d’un individu à l’autre. En tant qu’adulte, il est parfois difficile de se réguler alors imaginez pour un enfant !

Bien souvent de nombreux problèmes et “troubles” peuvent être résolu en régulant les sieste et en couchant votre enfant au moment les plus propices. Pour cela, il est important de tenir un “agenda du sommeil” pour calculer les heures de sommeil dont votre enfant à besoin. Pendant 3 à 6 semaines, notez les heures et la longueur des siestes, l’heure du coucher et du lever, et notez consciencieusement vos observations sur chaque nuit (Coucher difficile ou facile ? Terreurs nocturnes ou cauchemars ? Énervé la journée ou au contraire très calme ? etc…)

Pour vous aider, nous avons créé un agenda du sommeil à imprimer et à afficher sur le frigo ! Un bon moyen d’apprendre à votre enfant à mieux gérer son sommeil de manière ludique. Ces informations pourront aussi être analysés par des spécialistes du sommeil lors d’une consultation.

Étude des heures de sommeil de Xavier

Voici l’agenda du sommeil du petit Xavier, 3 ans et demi étudié dans le livre “Le sommeil, le rêve et l’enfant” du Dr Marie thirion et du dr Marie-Josèphe Challamel :

Agenda heure de sommeil enfant : Xavier

On remarque sur l’Agenda que le petit Xavier est un enfant difficile et qu’il a du mal à s’endormir une heure et demie après l’heure du coucher établie par les parents. Une sieste trop longue aggrave les problèmes et une sieste trop courte entraîne régulièrement des terreurs nocturnes (le sommeil devient trop profond). L’absence de sieste est aussi à proscrire. Ainsi grâce à ces informations, il est important :

d’avancer la sieste vers 13h

de se coucher tous les soirs à 21h plutôt qu’à 19h pour garder une sieste suffisamment longue pour alléger le sommeil.

Conseil & Astuce pour bien dormir

Veiller à ce que votre enfant aille se coucher au bon moment est déjà un excellent réflexe. Mais sachez que d’autres facteurs jouent aussi sur la qualité de son sommeil. En tête, la composition de ses repas. Au goûter, misez sur des fruits dont le sucre va favoriser la production de mélatonine. Le soir, attention aux repas trop copieux pouvant rendre l’endormissement plus difficile. Evitez les protéines et proposez systématiquement des légumes ! Au retour des vacances votre enfant a des difficultés à récupérer ? Profitez du mercredi et des week-ends pour qu’il fasse la grasse matinée. Vous pouvez aussi lui proposer une petite sieste bienfaitrice !

Notre infographie récapitulative :

Infographie, heure de sommeil enfant

REMI, reveil jour nuit enfant

Partager ce contenu