Bébé ne veut pas dormir dans son lit : que faire ?

Publié le : 23/11/2018 11:53:00
Catégories : Sommeil Bébé

Bébé ne veut pas dormir dans son lit : que faire ?

Le soir venu, il est temps de se séparer pour que toute la famille puisse profiter d’une bonne nuit de sommeil. Pourtant votre bout de chou, lui n’est pas d’accord : il aimerait encore passer du temps avec vous ! Bref bébé ne veut pas dormir dans son lit. Et tous les moyens sont bons pour y parvenir. Tout petit ce sont les pleurs et les cris, puis plus tard d’autres excuses plus farfelues les unes que les autres apparaissent “J’ai soif “, “ Il me faut un câlin de Maman, puis de Papa… puis encore de Maman”, “ La porte grince “ etc... Pourquoi refuse-t-il de dormir dans son lit ? Faut-il céder ou être ferme face aux pleurs ? Autant de questions et de dilemmes auxquels de nombreux parents sont confrontés ! Revenons ensemble sur cette étape difficile de la vie de jeune parent.

Le sommeil de bébé : un dilemme pour les parents !

Le sommeil de bébé est une question difficile. Doit-il dormir dans sa chambre ou au contraire, peut-il dormir avec vous dans votre lit ? À cette simple question il existe autant de réponses que de familles ! C’est à vous de choisir selon votre ressenti, votre mode de vie et bien sûr le confort de votre bout de chou. Les parents dormant comme des loirs avec un grand lit, ne verront pas d’inconvénient à ce que leur enfant se glisse dans leur lit au milieu de la nuit. Au contraire les grands insomniaques préféreront que bébé apprennent à dormir seul. Dans un cas comme dans l’autre, il n’existe pas de bonne ou de mauvaise solution. Ne vous en voulez pas si vous laisser bébé dormir avec vous, ou si au contraire vous voulez lui apprendre à s’endormir seul sans Papa ni Maman. Le sommeil de bébé est une étape difficile pour toutes les familles. Dites-vous qu’un jour c’est vous qui réveillerez votre enfant devenu ado, le matin à 11h !

Pourquoi bébé refuse-t-il de dormir dans son lit ?

Bien que laisser dormir bébé avec vous ou non, est un choix qui concerne vous, votre famille et les besoins de votre enfant, comprendre pourquoi bébé pleure dans son lit peut être salvateur ! En effet pour communiquer bébé ne dispose pas encore de toute la panoplie nécessaire. Les larmes et les cris sont les seuls moyens pour lui de vous faire comprendre qu’il n’est pas bien. Pour bien comprendre les pleurs de bébé, voici quelques explications :

  • L’angoisse de la séparation. N’oubliez pas que vous vous êtes deux et que bébé doit dormir tout seul.
  • Bébé est malade / ne se sent pas bien. Les poussées dentaires, douleurs digestives peuvent empêcher votre bout de chou de s’endormir convenablement.
  • Bébé fait des cauchemars / terreurs nocturnes, il a besoin d‘être rassuré. Entre 0 et 9 mois, difficile de faire la différence entre rêve et réalité. Se réveiller d’un cauchemar peut être très angoissant !
  • Bébé ne se sent pas en sécurité. Un objet ou un bruit bizarre dans sa chambre peut l’angoisser et l’empêcher de s’endormir.
  • Des événements marquants dans la journée peuvent aussi stresser bébé.

Si possible essayez d’identifier pourquoi bébé refuse de dormir dans son lit.

S’il a tendance à se réveiller souvent en pleine nuit après un cauchemar, c’est peut-être que quelque chose le tracasse. Vous devez être présent/présent(e) pour chaque terreur nocturne car votre tout-petit a besoin de vous !

Vérifiez aussi qu’il n’y ait pas de bruit qui viennent perturber le sommeil de bébé à heure fixe, comme le voisin qui met la télé par exemple. Un babyphone avec un suivi du sommeil performant peut vous aider à déceler plus facilement ce type de son, comme REMI par exemple !

Aux alentours de 8 mois, la plupart des bébés rentrent dans une période dite de “régression”. Alors qu’il arrivait très bien à dormir seul, votre enfant ne peut désormais plus se passer de vous ! Cette phase est incontournable car elle aide bébé à grandir. L’angoisse de la séparation est beaucoup plus forte et votre bout de chou demande plus d’attention et de câlins. Il s’agit d’une période difficile et qui peut être éprouvante autant pour les parents que pour l’enfant ! Il faudra prendre son mal en patience et rassurer bébé.

S’il ne s’agit pas d’un facteur externe et en dehors de cette période de “régression” il peut s’agit d’une habitude prise ou simplement du caractère de votre enfant.

Que faire pour que bébé dorme dans sa chambre ?

Bien évidemment il n’est pas toujours facile identifier avec précision et certitude la cause qui empêche bébé de dormir. Surtout après 1 ou 2 mauvaises nuits ! Quelques astuces peuvent vous aider.

  • Une chambre pour bien dormir : Pour que bébé dorme dans son petit lit, encore faut-il qu’il l’apprécie ! Faites attention aux petits détails. La température doit être entre 18 et 20°C, utilisez un matelas adapté au dos de votre bout de chou. Faites attention à ce que bébé ne transpire pas de trop et évitez les peluches trop grosses ! Pensez à utiliser une veilleuse et faites-en sorte qu’il y ait un peu de jour au petit matin pour que bébé puisse reconnaître son environnement à son réveil.
  • Lui faire aimer son lit : Pour que bébé apprivoise son environnement, le meilleur moyen reste toujours la routine du coucher. En plus d’un moment que vous partagez avec lui, la régularité et la répétition jour après jour apaisent bébé et l’aident à faire la distinction entre la journée et le soir. Après avoir mangé, juste après le bain, passez un peu de temps dans la chambre de bébé avec lui. Racontez-lui une histoire et faites le plein de bisous et de câlins !
  • Bébé s’endort au sein / en buvant : Si bébé refuse de s’endormir seul c’est peut-être parce qu’il a pris l’habitude de s’endormir en tétant. Pourtant après 5 mois (et en fonction de son caractère de dormeur), il est capable de dormir une bonne partie de la nuit. Ce n’est pas que bébé ne veut pas dormir seul, c’est qu’il ne sait pas qu’il en est capable. Là aussi la routine du coucher sera votre alliée pour l’aider à perdre petit à petit cette habitude ! Réduisez graduellement le temps d’allaitement de quelques minutes chaque nuit. Lorsque vous voyez que bébé commence à avoir les yeux qui se ferment, hop au dodo !
  • Avancer progressivement : Si bébé refuse toujours de dormir, il faudra prendre votre mal en patience. Mais surtout ne vous énervez pas ! Il faudra être compréhensif. Bébé ne se sent pas en sécurité dans sa chambre pour des raisons que lui-même ignore. S’énerver ne fera que renforcer ce sentiment d’insécurité. Donnez-lui ce qu’il demande rassurez-le puis sortez de la chambre en lui expliquant bien que vous êtes juste à côté et que tout va bien. De nombreux pédiatres et parents parlent alors de la fameuse méthode des 5-10-15 ou méthode d’attente progressive. Il s’agit d’atteindre chaque nuit 5 minutes avant la première intervention dans la chambre de bébé, puis 10 minutes et enfin 15. Chaque étape doit être recommencer le jour suivant. Cette technique est pourtant sujette à de nombreux débats ! Bien qu’ayant des résultats au bout de 3 jours à 1 semaine, il est préférable d’éviter le 5-10-15 pour les bébés de moins d’un an et de favoriser un temps d’attente plutôt aux alentours de 1-3-5.

Faire dormir bébé est une question qui touche toutes les familles. Les troubles du sommeil touchent jusqu’à 20 à 30% des bébés. Cette période obligatoire dans le développement de bébé peut-être une étape difficile à surmonter, surtout lorsque les parents ont déjà des journées bien chargées ! Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à consulter un pédiatre pour en discuter ou accordez-vous une bonne nuit de sommeil en demandant à votre famille de garder bébé pour une nuit.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)