Les huiles essentielles et bébé !

Publié le : 08/08/2018 12:49:08
Catégories : Sommeil Bébé

Les huiles essentielles et bébé !

Les huiles essentielles sont connues pour leurs nombreuses vertus. Leurs propriétés particulièrement puissantes, permettent de guérir problèmes de peau, rhumes, bronchites ou encore de soulager maux de têtes et maux de ventres. Pourtant leurs utilisations sur bébé sont très encadrées. Certaines substances actives peuvent se révéler très dangereuses sur les tout-petits ! Revenons ensemble sur les dangers et les bonnes pratiques des huiles essentielles pour bébé !

Les huiles essentielles et bébé, quelle précaution ?

Les informations suivantes sont issues du livre de Danièle FESTY intitulé Je ne sais pas utiliser les huiles essentielles, spécial enfants.

Avant de rentrer dans les détails, certaines précautions sont à prendre :

  • Les huiles essentielles sont interdites pour les nourrissons et les enfants de moins de trois mois sauf sous autorisation médicale bien évidemment. Ils sont alors trop jeunes pour être exposés à ces substances qui sont très actives ! Toutefois il n’est tout de même pas rare de voir dans les hôpitaux certaines couveuses parfumées à la vanille pour ses vertus sur le rythme respiratoire.
  • Pour les jeunes enfants de moins de 7 ans, il est interdit d’utiliser les huiles essentielles par voie orale, peu importe la quantité ou l’huile essentielle utilisée. Préférez une application cutanée, aérienne (diffusion atmosphérique), ou encore quelques gouttes dans un bain par exemple.
  • Certaines huiles essentielles sont toxiques pour les enfants. Il s’agit notamment de celles comprenant des terpènes (comme le genévrier, la térébenthine ou le citron) ou des cétones (comme la sauge, le camphrier etc…). La Pharmacopée européenne interdit ces huiles essentielles qui sont uniquement réservées au spécialiste (Article D.4211-13, Code de la Santé Publique). La liste exacte des huiles essentielles à bannir est un peu plus bas dans l’article.

Il est important de considérer une huile essentielle comme un véritable médicament. Bien qu’un simple flacon puisse paraître inoffensif, il contient des substances très actives. Mais il ne faut pas en avoir peur ! Certaines huiles sont effectivement à danger (terpènes et cétones), mais la majorité ne représente aucun risque. Leurs utilisations doivent donc être contrôlées et il ne faut pas mettre toutes les huiles essentielles dans le même sac !

Les vertus des huiles essentielles pour votre bébé

Pourtant les huiles essentielles ont d’excellents résultats sur les bobos et les petites maladies du quotidien, notamment chez les enfants en bas-âge ! Elles possèdent de nombreuses vertus : bactéricide, antiseptiques, désinfectante et cicatrisante, stimulante ou apaisante. Pour y voir un petit peu plus clair, nous vous conseillons l’excellent ouvrage de Danièle FESTY, une pharmacienne spécialisée dans l’utilisation des huiles essentielles, intitulé : Je ne sais pas utiliser les huiles essentielles, spécial enfants. Pour en savoir un peu plus, voici une liste des huiles essentielles citées dans son ouvrage ainsi que leurs vertus sur les enfants !

Pour les affections respiratoires : Arbre à thé, ravintsara, eucalyptus radié, saro, bois de Hô.

Pour les affections bucco-dentaires : Camomille romaine, laurier noble.

Pour les troubles du système nerveux : Cyprès de Provence, lavande oficinale, mandarine.

Pour les maladies éruptives infantiles : Géranium rosat, ravintsara, eucalyptus citronné.

Pour les affections dermatologiques : Arbre à thé, camomille romaine, lavandes, bois de Hô, géranium rosat.

Pour les affections parasitaires : Lavandin super, arbre à thé.

Pour les douleurs : Eucalyptus citronné, camomille romaine, gaulthérie couchée.

Pour les troubles gastro-intestinaux : Gingembre, citron, estragon, thym à linalol, camomille romaine.

Quelques exemples d’huiles essentielles pour bébé :

L’huile essentielle de mandarine: Délicatement parfumée, l’huile essentielle de mandarine a des vertus calmantes. C’est un remède naturel pour apaiser les angoisses, le stress et la nervosité. Vous pouvez également utiliser l’huile essentielle de mandarine pour faciliter la digestion de l’enfant et le mal de ventre. Mélangez tout simplement 10 gouttes d’huile essentielle de mandarine à 5 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et diffusez dans la chambre, avant le coucher.

L’huile essentielle de lavande vraie : Indispensable à la maison, l’huile essentielle de lavande vraie régule le système nerveux, calme et décontracte. Déposez une goutte d’huile de lavande sur l’oreiller de votre enfant, avant le rituel du coucher. Ainsi, il passera des nuits plus paisibles et plus sereines !

L’huile essentielle de camomille : Utilisée par nos grands-mères en tisane, la camomille est connue pour son puissant effet calmant. En huile essentielle, elle soulage les tensions nerveuses. Diluez une goutte dans le bain favorise la détente de votre enfant. Autre alternative, mélanger une goutte d’huile essentielle de camomille à de l’huile végétale de jojoba, de sésame ou de calendula et l’utiliser en massage.

L’huile essentielle de petit grain bigarade : Issue du fruit du bigaradier, aussi appelée orange amère, l’huile essentielle de petit grain bigarade est reconnue pour ses vertus calmantes et sédatives. Elle apaise les enfants qui ont tendance à ne pas tenir en place ! Utilisez-la en diffusion ou en inhalation, en versant tout simplement une goutte d’huile sur un mouchoir. A partir de 3 ans, vous pouvez utiliser certaines huiles essentielles pour calmer votre enfant. Pensez aussi à l’huile essentielle de niaouli, tonifiante et décongestionnante ou encore l’huile essentielle de tea tree, qui stimule les défenses immunitaires. Autant d’armes de choc pour affronter l’hiver. Et en cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Comment utiliser les huiles essentielles pour bébé :

Il est important que les doses soient adaptées à l’organisme de votre enfant. Si vous décidez d’utiliser les huiles essentielles nous vous recommandons de faire l’acquisition d’un ouvrage sur le sujet et/ou de consulter un spécialiste de l’aromathérapie. En ce qui concerne l’application vous pouvez :

  • diffuser l’huile essentielle dans la pièce
  • en vaporiser sur l’oreiller de votre enfant ou sur un mouchoir
  • choisir une application cutanée soit directement sur le bobos ou en massage (sur l’estomac pour les maux de ventres ; sur la gorge, le thorax et la colonne vertébrale pour les troubles respiratoires où sur le plexus solaire et la plante des pieds pour relaxer).
  • mettre quelques gouttes dans le bain pour un effet calmant instantané
  • par voie orale, uniquement pour les plus de 7 ans, à l’aide d’un coton de tige ou en mettant quelques gouttes sur ses doigts.

Infographie, huiles essentielles et bébé !

Infographie, huiles essentielles et bébé

REMI, reveil jour nuit enfant

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)