Inventer une histoire pour son enfant : toutes nos astuces !

Publié le : 09/08/2018 11:51:02
Catégories : Histoires pour enfants

Inventer une histoire pour son enfant : toutes nos astuces !

Raconter une histoire à son enfant est une occasion unique de partager un vrai moment de complicité à l’heure du coucher. Qui n’a pas dans ses souvenirs d’enfance un univers fabuleux peuplés de trésors, de monstres et de princesses ? La lecture est une activité très appréciée des enfants, peu importe leur âge, mais qu’on soit tous d’accord : lire une histoire c’est bien, en inventer une rien que pour lui c’est mieux ! Plus qu’un moment de partage, ses histoires permettent de susciter la curiosité, la créativité et de faire passer des messages importants en s’amusant.

Alors comment se lancer ? Voici le petit guide personnalisé pour inventer une histoire pour ses enfants !

 

Première étape : l’atmosphère.

 

Avant de passer du rôle de parent à celui de narrateur d’histoire en tout genre, il est important de créer une atmosphère propice à l’imaginaire. Premièrement commencer par baisser légèrement la luminosité de la pièce. La pénombre permet de focaliser l’attention de votre enfant sur votre voix. Les trésors et autres objets miraculeux n’en brilleront que d’avantage ! Installez-vous confortablement près de votre enfant et profitez de ne pas avoir de livre pour établir un contact visuel. Prenez une profonde inspiration et prononcez les mots magiques : « Il était une fois… »

 

  • Astuce 1 : Pour rendre l’atmosphère plus crédible, n’hésitez pas à parler avec votre corps ! Mimez les personnages, essayez de changer de voix, utilisez les objets autour de vous pour rendre l’histoire plus crédible.
  • Astuce 2 : Utilisez votre veilleuse REMI pour jouer sur la luminosité de la pièce ! Baissez l’intensité lumineuse sur votre application lors des moments de suspens et augmentez-la légèrement lors des moments plus calmes.
  • Astuce 3 : Essayer d’éveiller la curiosité de votre enfant pendant la journée. Dites-lui que vous allez lui raconter une histoire fabuleuse !

 

Deuxième étape : inventer une histoire pour son enfant.

 

1) Situer le contexte

Il est impératif de débuter en situant le contexte. Pour inventer une bonne histoire avec son enfant, le choix le plus important est celui du héros principal. Et la règle d’or est : aucune limite ! Les enfants ont pour particularité de pouvoir accueillir toutes sortes d’histoires. N’ayez pas peur du bizarre ou du ridicule et choisissez des personnages qui vous plaisent à tous les deux. Pour poser le cadre faites une brève description du personnage : un dragon qui a mal aux dents, un lutin si petit qu’il pouvait se glisser dans une trousse d’écolier… N’hésitez pas à jouer sur les préoccupations actuelles de votre enfant et surtout évitez de trop longues descriptions.

 

  • Astuce 1 : Si vous n’avez pas d’idée de personnage, faites de votre enfant le héros de votre récit ! Demandez-lui avant s’il est d’accord et accepte de jouer le jeu.
  • Astuce 2 : L’association de mot ! Demandez à votre enfant de choisir un adjectif et vous vous occupez d’un objet. Dès que vous êtes prêt dites à tour de rôle ce que vous avez choisi. Ce sera donc l’histoire… d’un cactus masqué !
  • Astuce 3 : Si vous bloquez sur le développement du récit, posez-lui des questions : une histoire sur une planète imaginaire, une forêt magique, une école de sorcier ? L’histoire est intéressante quand elle est interactive !

 

2) Trouver l’élément perturbateur

 

Une histoire qui se respecte ne débute réellement que lorsque les problèmes arrivent. Après avoir situé le contexte et les personnages, ces derniers doivent vivre des péripéties ! Vous pouvez à ce moment choisir des situations complètement rocambolesques : le méchant roi du royaume emprisonne les enfants, une tempête est sur le point d’arriver ; ou alors vous pouvez opter pour essayer de faire passer un message en lien avec les préoccupations de votre enfant : une dispute entre amis ou une mauvaise note à l’école. Les histoires permettent de mettre en place des obstacles et surtout l’attitude à avoir pour les résoudre.

  • Astuce 1 : En panne de créativité ? Ne vous mettez pas trop de pression : une histoire c’est avant tout un moment à partager pour s’amuser ! N’ayez pas peur de « copier » des histoires issues de film ou de livre que vous connaissez déjà !

 

3) Le dénouement

Maintenant que votre histoire est en place il faut lui trouver une fin. Face à une situation difficile votre héros va devoir apprendre à la résoudre. Inventez 1 ou 2 personnages amicaux dont la rencontre va permettre au personnage principal d’apprendre quelque chose ! Qu’il s’agisse de valeur comme le respect et la gentillesse ou des comportements à avoir comme bien se laver les mains par exemple, c’est à vous de choisir. Il est aussi possible de matérialiser l’apprentissage par un objet ou une récompense : une pierre magique, un miroir miraculeux etc…

 

C’est grâce à toutes ses aventures que votre héros va alors se confronter au problème principal et ramener l’équilibre dans son univers. Il est important de clore à chaque fois votre histoire, même si la fin est rapide, afin de rassurer votre enfant pour qu’il passe une nuit agréable et pleine de jolis rêves.

 

Dernière astuce : Surtout n’oubliez pas de vous amuser vous aussi ! Faites participez votre enfant et essayez de créer un univers que vous pourrez réutiliser plusieurs fois. Une histoire peut parfois se poursuivre sur des semaines, voir même des mois ! Votre enfant, tout comme vous, finirez bien par vous attachez aux personnages et il sera dès lors plus facile de leurs faire vivre de nouvelles aventures.

REMI, reveil jour nuit enfant

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)