L'apnée du sommeil chez l'enfant : notre dossier complet !

Publié le : 08/08/2018 16:35:29
Catégories : Sommeil Enfant

L'apnée du sommeil chez l'enfant : notre dossier complet !

Est-ce que votre enfant ronfle régulièrement ? A-t-il l’air épuisé même lorsqu’il a dormi suffisamment ? Il est possible qu’il souffre de l’apnée du sommeil comme 2 à 5% des enfants français ! Pas de panique, dans cet article nous allons revenir avec vous sur les symptômes de ce syndrome bien connue chez les adultes mais souvent sous-évaluée chez l’enfant.

L’apnée du sommeil, qu’est ce que c’est ?

L’apnée du sommeil chez l'enfant est caractérisée par l’obstruction des voies respiratoires pendant les périodes de sommeil. Cette obstruction, qui peut être partielle ou complète, est généralement dû au relâchement des muscles du fond de la gorge. En effet entre 3 et 6 ans le pharynx est encore en développement. Très étroit il peut être rapidement obstrué par de grosses amygdales (représentant la principale cause d’apnée du sommeil), mais aussi à cause de la langue qui aurait tendance à glisser vers l’arrière de la gorge. La morphologie de votre enfant et notamment son visage peut aussi aggraver les risques d’apnée du sommeil. Enfin l’obésité est le dernier facteur aggravant de ce syndrome, encore peu connu chez l’enfant. Encore aujourd’hui rare sont les parents à être suffisamment avertis. Il est difficile au premier regard de relier ronflement, une fatigue chronique et le faciès de votre enfant à l’apnée du sommeil. Pourtant il est important d’être vigilant. Outre la qualité du sommeil qui est fortement diminué, l’apnée du sommeil chez l’enfant peut entraîner des pathologies plus graves comme l’hypertension artérielles ou des maladies cardiovasculaires.

Comment reconnaître l’apnée du sommeil

Heureusement l’apnée du sommeil chez l'enfant possède des symptômes facilement identifiables de jour comme de nuit. Si votre enfant possède un ou plusieurs de ces symptômes nous vous conseillons d’en parler à votre pédiatre ou de consulter un ORL.

  • Votre enfant ronfle très souvent ou possède une respiration bruyante
  • Lorsqu’il dort, il arrive que sa poitrine se soulève mais que vous n'entendez pas le bruit de sa respiration
  • Le soir, il semble que votre enfant soit pris du nez bien qu’il n’ait pas besoin de se moucher.
  • Il a tendance à prendre de grande inspiration, comme s’il se souvenait soudain qu’il lui fallait respirer
  • Il est souvent fatigué bien qu’il dorme le nombre d’heure qui correspond à son âge.
  • Il perd du poids ou montre des difficultés à prendre du poids et à grandir correctement.

Il est important de garder à l’esprit que l’apnée du sommeil peut-être aussi dû à des affections allergiques. Enfin l’asthme, des facteurs génétiques et la prématurité sont des facteurs augmentant les chances que votre enfant souffre d’apnée du sommeil.

Comment reconnaître l’apnée du sommeil

En fonction des causes de l’apnée du sommeil, il existe différents traitements. Dans la plupart des cas il s’agit des amygdales qui sont trop grosses obstruant le pharynx. Dans ce cas il est nécessaire de réaliser une intervention chirurgicale pour ôter les tissus mou, aussi appelé l’amygdalectomie. Bien évidemment la chirurgie a tendance à faire peur, notamment quand il s’agit de nos loupiots ! Pourtant il est important de dédiaboliser cette opération et d’en parler directement à son pédiatre ou à un ORL. Si leur diagnostic corrobore l’hypothèse de l’apnée du sommeil, l’opération pourrait avoir de nombreux effets bénéfiques ! En plus de permettre à votre enfant de mieux dormir, celui-ci sera moins épuisé. S’il souffre de troubles de l’attention ou du comportement, retrouver un sommeil apaisé ne pourra qu’avoir des effets positifs. Attention, il est possible que l’opération soit renouvelée quelques mois ou années plus tard car les tissus mous peuvent repousser. Si l’apnée du sommeil est dû à des anomalies maxillo-faciales (forme du visage) il faudra alors se pencher plutôt du côté des thérapies orthodontiques comme la mise en place d’appareils dentaires ou de prothèses. Enfin s’il s’agit d’un problème lié à l’obésité, une pratique sportive régulière et un suivi de l’alimentation peuvent suffire !

La vidéo récapitulative de l'article ! 

REMI, reveil jour nuit enfant

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)