Les contes de fées avant d'aller dormir : pour ou contre ?

Publié le : 08/08/2018 12:05:51
Catégories : Histoires pour enfants

Les contes de fées avant d'aller dormir : pour ou contre ?

Parce que certains passages font peur ou à cause des méchants, vous hésitez à lire des contes de fées à votre enfant au moment du coucher ? Pas de panique, ils l’aident, au contraire à se développer et à bien grandir.

Des contes de fées qui plaisent toujours autant aux enfants

C’est bien souvent par le biais d’adaptations faites par Walt Disney que les enfants sont initiés aux contes de fées. L’un des derniers succès en date, la Reine des Neiges, est par exemple tiré d’un conte écrit par Andersen au 19ème siècle. Ce film a attiré dans les salles obscures près de 5 millions de spectateurs en France. Rien que çà ! Et si l’histoire avait été modernisée, par quelques touches d’humour et par la musique, notamment, c’est surtout de son histoire que le film tire toute sa force.

Quand l’enfant passe du monde réel à l’imaginaire…

Parce qu’ils commencent par les mots magiques « Il était une fois », il est facile pour l’enfant de comprendre que dans les contes de fées, il quitte le monde réel pour celui de l’imaginaire. A présent, tout est possible : voler, se transformer en grenouille, ou en prince ! Quant à l’issue positive des contes, elle envoie aux enfants un message d’espoir et de confiance, qui les aide à bien grandir.

Pour mieux faire face aux problématiques des enfants

Les héros des contes de fées ont des peurs et des questionnements similaires à ceux de l’enfant. Ainsi, par exemple, le Petit Poucet craint la séparation et l’abandon, tandis que Cendrillon doit faire face au problème de la rivalité entre sœurs. Parce qu’ils les aident à mieux affronter les difficultés psychologiques auxquelles ils sont confrontés tous les jours, les contes de fées aident les enfants à bien grandir et se développer. Même s’ils sont parfois effrayants, les contes de fées aident à comprendre qu’après la peur, la situation s’améliore. Ils apprennent ainsi à l’enfant à espérer dans les difficultés de la vie qu’il peut rencontrer. Surtout, les contes de fées font d'excellentes histoires à lire ou raconter au moment du coucher et contribuent à former chez l'enfant de bonnes habitudes de sommeil, tout comme REMI. Alors, pourquoi s’en priver ?

REMI, reveil jour nuit enfant

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)