Comment motiver son enfant à apprendre ?

Publié le : 08/08/2018 16:43:57
Catégories : Le coin parents

Comment motiver son enfant à apprendre ?

Comment donner le goût d’apprendre à son enfant ?

Parents, nous savons que la vie ne réservera pas toujours que des moments faciles et agréables à nos enfants. Obtenir ce que l’on souhaite est souvent affaire de travail et d’effort. Mais nous savons aussi qu’il n’existe pas de sentiment plus satisfaisant que de travailler dur et d’obtenir le fruit de ses efforts ! Alors comment réussir à transmettre cette arme à nos enfants ? Nous sommes tous différents et chacun a sa propre façon de concevoir le monde qui l’entoure. Même les plus petits ! Nous revenons avec vous sur quelques conseils, à adapter, pour encourager votre enfant lorsqu’il entreprend quelque chose de difficile !

“A quoi ça sert, ça, l’effort ?”

Aujourd’hui nous vivons dans une société de la performance immédiate et malheureusement l’effort n’est pas très en vogue. Réussir semble aussi facile qu’éphémère. Bien que nous adultes soyons capable de faire le rapprochement entre un travail et ce que cela peut rapporter, les enfants quand à eux sont plus axés sur le plaisir et la satisfaction immédiate. Il est donc en premier lieu important de leur apprendre à quoi sert l’effort ! Et quoi de mieux que leur montrer le plaisir que cela peut procurer de réussir à franchir un obstacle par soi-même ? Montrez-lui votre fierté devant ses progrès et votre enthousiasme devant ce qu’il réussit à faire ! Au passage il lui sera possible de prendre confiance en lui et d’acquérir plus d’autonomie.

Trouver la bonne motivation

Souvent faire un effort est synonyme de motivation. Et c’est souvent là que la difficulté arrive ! Chaque enfant est différent mais il existe deux types de motivations qui peuvent s’appliquer aussi bien aux petits et aux adultes !

  • La motivation intrinsèque : Votre enfant travaille pour lui-même et prend du plaisir à faire ce qu’il fait ! Il s’amuse en même temps qu’il fait des efforts et sa propre curiosité le pousse à travailler pour mieux comprendre ce qui l’entoure
  • La motivation extrinsèque : Votre enfant travaille parce qu’il ne souhaite pas être puni ou souhaite vous faire plaisir. Il travaille non parce que cela lui plaît mais pour d’autres raisons extérieures.

Bien évidemment, nous sommes tous mus par un mélange de ces types de motivations, en fonction des cas, et il est plus facile de faire des efforts quand vous êtes déjà passionné par ce que vous faites. Ainsi il est important de tenir compte des envies de votre enfant. Montrez-lui qu’en travaillant quelque-chose qu’il aime il est capable de franchir des montagnes ! Il lui sera plus facile de comprendre après l’importance de travailler également pour des tâches qui peuvent lui paraître moins plaisantes.

La confiance en soi

  • Pour avoir envie de se lancer dans quelque-chose de compliqué, il faut avoir une bonne confiance en soi. Et même en dehors de la notion d’effort, pour que votre enfant s’épanouisse correctement, il est indispensable que vous l’encouragiez régulièrement ! Pour boostez la confiance de votre enfant voici quelques astuces :
  • Montrez-lui qu’il est doué dans ce qu’il entreprend
  • Evitez d’utiliser le mot “difficile”. En effet, savoir qu’il devra faire face à des difficultés peut le rebuter.
  • Rappelez-lui ce qu’il a déjà réussi !
  • Montrez-lui que vous avez confiance en lui. • Bien évidemment, utilisez des mots valorisants pour qu’il se sente accompagné !

Apprendre en jouant

Enfin la meilleure manière de faire relier plaisir et effort à votre enfant reste encore de le faire jouer ! Les activités culturelles et sportives sont déjà un excellent moyen de montrer que travailler n’est pas synonyme de torture. Vous pouvez faire preuve d’imagination dans les devoirs en réalisant des mini-jeux pour l’aider à comprendre ! Il existe encore une multitude de solutions pour aider votre enfant à apprécier le goût de l’effort. Chaque bout’chou est unique et ce qui peut marcher avec l’un peut être contre-productif pour un autre. Soyez à l’écoute, appuyez ses points efforts et essayez de transférer petit à petit son implication sur d’autres tâches qu’il aime moins. Le fil conducteur c’est le plaisir ! Si votre enfant aime ce qu’il fait, il sera plus enclin à apprendre.

REMI, reveil jour nuit enfant

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)