REMI pour les 0 à 2/3 ans

REMI pour les 0 à 2/3 ans

REMI, compagnon du sommeil de votre enfant aide les 0 à 2/3 ans à passer de douces nuits. L’appareil doté de nombreuses fonctionnalités leur permet de mieux dormir et de se sentir totalement en sécurité dans leur chambre.

Suivi et surveillance du sommeil des bébés

REMI d’Urban Hello est un véritable coach personnalisable du sommeil de l’enfant. Grâce à des alertes réglables flexibles, il aide à créer de bonnes habitudes de coucher et de sieste.

L’appareil intelligent est également capable de fournir aux parents un suivi précis du sommeil de bébé. C’est un véritable outil de « tracking » qui enregistre le profil sonore des nuits de l’enfant. Ces informations sont directement consultables sur Smartphone grâce à une application dédiée. En un clin d’œil, vous pouvez visualiser à quel moment l’enfant dort et s’éveille. De quoi identifier au plus tôt d’éventuels troubles du sommeil et y remédier.

Les fonctions talkie-walkie et berceuse

Contrairement aux babyphones traditionnels qui n’émettent que dans un seul sens, REMI permet un véritable échange entre bébé et ses parents. Grâce à lui, vous pouvez à la fois écouter l’enfant et lui parler, et donc le rassurer si besoin en utilisant tout simplement votre smartphone. Et ce, même si vous vous trouvez à des milliers de kilomètres de là ! REMI vous permet également de diffuser dans la chambre de bébé la berceuse de votre choix, ainsi que de la musique au cours de la journée. Ainsi, votre enfant évolue dans un univers agréable et se sent, dans sa chambre, comme dans un doux cocon !

REMI est un babyphone connecté idéal pour les enfants de la naissance à 2/3 ans. L’appareil les suit jusqu’à 10 ans : il évolue et ajuste ses habitudes nuit, à mesure que l’enfant grandit. C’est aussi un bel objet design et ludique qui trouve facilement sa place dans votre intérieur !

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Family Tech, Parenting, REMI, Sommeil | Commentaires fermés

Qu’apportent le sport et l’exercice aux enfants ?

Qu’apportent le sport et l’exercice aux enfants

Qu’il ait envie de s’inscrire à la danse, au karaté ou à la gym, votre enfant à tout à gagner à pratiquer une activité physique ! Le sport l’aide en effet à se défouler et à se sociabiliser, entre autres vertus !

Faire du sport : pourquoi c’est si important pour l’enfant ?

Pratiquer une activité physique est tout simplement essentiel à l’enfant. Car il a besoin de bouger. Observez le jouer dans la cour de récréation ou au parc : il ne cesse de courir ! Le sport aide l’enfant à canaliser son énergie, mais aussi à se sociabiliser. Il établit ainsi ses propres repères et apprend le respect des autres, qu’ils soient partenaires ou adversaires. Pendant ce temps, l’activité physique aide au développement harmonieux de son corps. A l’heure où l’obésité progresse, c’est sans conteste un très bon point !

Comment choisir la bonne activité sportive ?

Vous êtes une grande famille de footballeurs et vous aimeriez que votre enfant suive la tradition familiale ? Même si l’envie de transmettre votre passion est forte, laissez l’enfant faire ses propres choix. Si la motivation ne vient pas de lui, il risque de décrocher rapidement. L’envie peut venir de ses copains, de compétitions regardées à la télévision… Dans tous les cas, encouragez-le !

Sport : à quel âge commencer ?

Certains sports peuvent se pratiquer très tôt. L’essentiel est surtout que l’enfant se dépense, se défoule et s’amuse. Toutefois, même s’il a de réelles aptitudes dans sa discipline, attention à ne pas confronter trop jeune votre enfant à la compétition. L’enfermement dans une pratique peut en effet être contre-productif et le conduire à l’abandon. De plus, le surentraînement peut être néfaste à sa santé et perturber sa croissance. L’activité sportive que votre enfant a choisi doit être bien contrôlée et bien encadrée.

En cette rentrée, pensez à inscrire votre enfant à une activité physique qui lui fait envie ! Cela lui permettra de se défouler et de mieux dormir la nuit.

Publié dans Conseils, Enfant, Parenting, Sommeil | Commentaires fermés

Lire des contes de fées au moment du coucher : pour ou contre ?

Lire des contes de fées au moment du coucher : pour ou contre ?

Parce que certains passages font peur ou à cause des méchants, vous hésitez à lire des contes de fées à votre enfant au moment du coucher ? Pas de panique, ils l’aident, au contraire à se développer et à bien grandir.

Des contes de fées qui plaisent toujours autant aux enfants

C’est bien souvent par le biais d’adaptations faites par Walt Disney que les enfants sont initiés aux contes de fées. L’un des derniers succès en date, la Reine des Neiges, est par exemple tiré d’un conte écrit par Andersen au 19ème siècle. Ce film a attiré dans les salles obscures près de 5 millions de spectateurs en France. Rien que çà ! Et si l’histoire avait été modernisée, par quelques touches d’humour et par la musique, notamment, c’est surtout de son histoire que le film tire toute sa force.

Quand l’enfant passe du monde réel à l’imaginaire…

Parce qu’ils commencent par les mots magiques « Il était une fois », il est facile pour l’enfant de comprendre que dans les contes de fées, il quitte le monde réel pour celui de l’imaginaire. A présent, tout est possible : voler, se transformer en grenouille, ou en prince ! Quant à l’issue positive des contes, elle envoie aux enfants un message d’espoir et de confiance, qui les aide à bien grandir.

Pour mieux faire face aux problématiques des enfants

Les héros des contes de fées ont des peurs et des questionnements similaires à ceux de l’enfant. Ainsi, par exemple, le Petit Poucet craint la séparation et l’abandon, tandis que Cendrillon doit faire face au problème de la rivalité entre sœurs. Parce qu’ils les aident à mieux affronter les difficultés psychologiques auxquelles ils sont confrontés tous les jours, les contes de fées aident les enfants à bien grandir et se développer.

Même s’ils sont parfois effrayants, les contes de fées aident à comprendre qu’après la peur, la situation s’améliore. Ils apprennent ainsi à l’enfant à espérer dans les difficultés de la vie qu’il peut rencontrer. Surtout, les contes de fées font d’excellentes histoires à lire ou raconter au moment du coucher et contribuent à former chez l’enfant de bonnes habitudes de sommeil, tout comme REMI. Alors, pourquoi s’en priver ?

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Parenting, REMI, Sommeil | Commentaires fermés

Pourquoi le petit déjeuner est VRAIMENT le repas le plus important pour les enfants

Pourquoi le petit déjeuner est VRAIMENT le repas le plus important pour les enfants

N’oubliez jamais le petit déjeuner de vos enfants ! En le sautant, ils s’exposent à un risque de carences importantes en éléments nutritifs essentiels. Un réel problème pouvant avoir des répercussions sur leur croissance et leur santé.

Un risque de carence en éléments nutritifs essentiels

Sauter le petit déjeuner est une habitude particulièrement néfaste pour l’enfant. Une étude publiée cette année par le King’s Collège London le confirme. En effet, 31,5% des enfants qui sautent ce repas n’atteignent même pas le niveau le plus faible d’apport recommandé en fer. De plus, ces enfants ont une insuffisance en calcium, iode et en folate, cet élément pourtant indispensable au développement du matériel génétique.

Petit déjeuner : trop d’enfants s’en passent !

Sur la totalité des enfants de 4 à 10 ayant participé à l’étude, seuls 6,5% manquaient le petit déjeuner tous les matins. Dans le groupe des enfants de 11 à 18 ans, ce chiffre passe à 27%… seulement ! Conclusion, trop d’enfants et d’adolescents zappent littéralement le petit déjeuner. En tant que parent, vous avez un rôle à jouer. Pour ouvrir l’appétit de votre bambin, composez un petit déjeuner équilibré le matin, avec un maximum d’éléments nutritifs. Ce repas doit comporter une boisson pour s’hydrater, un produit laitier qui apporte calcium et protéines, un produit céréalier, un peu de lipides et un fruit entier ou pressé. Vous pouvez également proposer à votre enfant du fromage, des œufs ou une tranche de jambon. C’est peut-être un palais salé ! Enfin, s’il n’a pas faim le matin, c’est peut-être que le dîner de la veille était trop copieux ou trop chargé en protéines, plus difficiles à digérer avant d’aller dormir.

Sauter le petit déjeuner est une bien mauvaise idée ! Faites de ce repas un moment de convivialité et montrez le bon exemple à votre enfant, en consommant des produits variés lui permettant de tenir le coup, jusqu’à midi !

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Parenting | Commentaires fermés

Pourquoi les enfants ne font pas de grasse matinée ?

Pourquoi les enfants ne font pas la grasse matinée

Votre enfant se lève très tôt tous les matins, y compris le week-end ou durant les vacances ? Voici quelques pistes pour vous aider à comprendre pourquoi la grasse matinée est si rare pour lui… et améliorer, au passage, la qualité de son sommeil.

Des besoins en sommeil évoluant selon l’âge de l’enfant

Les enfants ont des besoins bien spécifiques en matière de sommeil. Une récente étude publiée par les chercheurs de l’American Academy of Sleep Medecine le démontre. Variant du simple au double en fonction de leur âge, ces besoins en sommeil sont donc approximativement de :

  • 12 à 16h entre 4 mois et un an,
  • 10 à 13h entre 3 et 5 ans,
  • 9 à 12h entre 6 et 12 ans,
  • 8 à 10h à l’adolescence.

Entre 4 mois et 5 ans, ces données intègrent par             ailleurs les siestes, au cours de la journée.

Plus l’enfant grandit, moins il a besoin de sommeil

Certes, les enfants ont besoin de dormir plus longtemps que leurs parents, pour se sentir en pleine forme et bien grandir. Mais, vous l’aurez compris, leurs besoins en sommeil diminuent avec l’âge. Plus ils grandissent et moins ils ont tendance à faire de grasse matinée. Dès lors, si vous souhaitez éviter que votre enfant ne se réveille à l’aube veillez surtout à le coucher à une heure adaptée à son âge. A vos calculs !

La qualité du sommeil de l’enfant est essentielle à sa bonne santé physique et à son développement psychique. Surveillez-la de près grâce à REMI d’Urban Hello ! Un réveil nouvelle génération qui permet à votre enfant de mieux dormir. Intelligent, ce babyphone connecté rend la chambre de votre enfant encore plus confortable et rassurante. L’appareil est également capable d’identifier les conditions les plus favorables à son sommeil. Malin !

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Parenting, REMI, Sommeil | Commentaires fermés

Comment aider vos enfants à reprendre de bonnes habitudes de sommeil avant la rentrée des classes ?

Comment aider vos enfants à reprendre de bonnes habitudes de sommeil avant la rentrée des classes ?

La rentrée des classes est pour bientôt ? Remettez petit à petit vos enfants dans le rythme. Quelques astuces vous aideront à les recaler progressivement pour un retour en classe sans fatigue !

Stop aux écrans dans la chambre

De nombreuses études montrent, aujourd’hui, que les adolescents sont toujours plus nombreux à utiliser un smartphone après s’être couché, voire, en pleine nuit. Une bien mauvaise habitude qui retarde l’endormissement et induit un sommeil de mauvaise qualité.

Sans interdire l’utilisation des smartphones, veillez à fixer quelques règles. Par exemple, demandez à votre ado de laisser son portable hors de sa chambre au-delà d’une certaine heure.

Commencer à devancer l’heure du coucher

La rentrée approchant, avancez l’heure du dodo pour se caler progressivement au nouveau rythme. Si vos enfants se réveillent à 7 heures, couchez-les vers 20h30. Chez l’adolescent, cette heure peut passer à 21h environ. Si votre enfant se lève plus tôt, avancez d’autant l’heure du coucher.

Mettre en place une routine zen

Avant le coucher, un temps de retour au calme est toujours bénéfique à l’enfant. Chez les plus petits, instaurez une routine, de type : bain, brossage des dents, pyjama, histoire, verre d’eau, dodo ! Avant le coucher, vous pouvez faire à ses côtés une séance de relaxation, de méditation ou de yoga. Un moment bénéfique pour tous ! Et pour que vos enfants trouvent plus facilement le sommeil, supprimez des menus du soir sodas et autres boissons énergisantes.

Votre enfant ou ado a des difficultés à trouver le sommeil ? Homéopathie, phytothérapie… de nombreux remèdes naturels peuvent l’aider. Entre 0 et 10 ans, vous pouvez aussi offrir à votre enfant REMI d’Urban Hello, réveil connecté intelligent qui l’aide à caler son rythme de sommeil.

Publié dans Conseils, Enfant, Evènements, Famille, Family Tech, Parenting, REMI, Sommeil | Commentaires fermés

3 astuces pour optimiser vos vacances en famille et rentrer bien reposés

3 astuces pour optimiser vos vacances en famille et rentrer bien reposés

Vous attendez impatiemment les vacances d’été ? Véritable soupape de sécurité, elles permettent d’éliminer le stress et la fatigue accumulés tout au long de l’année. Vous souhaitez rentrer bien reposés ? Suivez nos 3 conseils !

Des vacances d’une durée adaptée

Faut-il opter pour de petits breaks ou une longue parenthèse de plusieurs semaines ? Les spécialistes en la matière ne sont pas tous d’accord. Certains estiment que plusieurs week-ends de trois ou quatre jours étalés dans l’été suffisent à recharger ses batteries. Pour d’autres, une à deux semaines de vacances est un strict minimum, le temps de décrocher de la routine du bureau et de perdre l’habitude de se lever tôt. A vous de décider de la durée optimale de vos vacances, selon vos besoins !

Déconnecter et ralentir le rythme

Qui n’a jamais regardé ses appels ou mails professionnels durant les vacances ? Une bien mauvaise habitude qui n’aide pas à décrocher… mais qui, heureusement, tend à s’estomper, au fil des vacances. Parce que les congés doivent être un moment de détente, éloignez-vous progressivement de toutes les contraintes liées au travail. Autorisez-vous à ne pas consulter votre smartphone tout une journée, voire plus ! N’hésitez pas également à configurer un message d’absence destiné à vos contacts de messagerie professionnelle pour ne pas être tenté de leur répondre en direct.

Priorité : bien dormir et prendre soin de soi !

Les vacances sont faites avant tout pour se reposer ! Offrez à votre corps (et à votre esprit) ce moment de détente bien mérité ! Oubliez votre réveil et optez pour de longues nuits. L’après-midi, n’hésitez pas à vous offrir une sieste réparatrice, pouvant durer entre 20 et 90 minutes. Et pour vous relaxer totalement, ne vous mettez pas la pression en programmant trop d’activités. Concentrez-vous sur quelques-unes et le reste du temps, prenez plaisir à ne rien faire !

Envie de vous ressourcer en famille ? Pour être sûr de rentrer bien reposés, choisissez un endroit calme tel qu’un camping en pleine nature ou un gite à la ferme ! Et vous, quelles sont vos astuces pour des vacances en famille reposantes ?

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Family Tech, Parenting, Sommeil | Commentaires fermés

Que faire si vos enfants sont fatigués pendant les vacances ?

Que faire si vos enfants sont fatigués pendant les vacances ?

Vos enfant sont fatigués pendant les vacances ? Pas de panique, des solutions existent. Suivez nos quelques conseils pour un été en famille et en pleine forme !

Pourquoi mon enfant est fatigué pendant les vacances ?

Votre enfant se frotte les yeux, s’énerve ou pleure plus que d’ordinaire ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, de nombreux enfants montrent des signes de fatigue dès le début des vacances ! Ce phénomène est assez courant. L’enfant peut en effet avoir du mal à récupérer du rythme de l’année scolaire et accuser le coup en cette période. De plus, pendant l’été, on a tendance à se coucher et à se lever plus tard. Un décalage qui nécessite un temps d’adaptation chez l’enfant, comme chez l’adulte, d’ailleurs !

Caler progressivement son rythme de sommeil

En vacances, les rythmes changent. L’idéal ? Décaler petit à petit l’heure du coucher des enfants. Par exemple, de 30 minutes tous les jours ou tous les deux jours. Surtout, ne décalez pas les rythmes de sommeil de manière trop brutale, d’une à plusieurs heures d’un coup. Enfin, n’oubliez pas que les plus jeunes ont toujours ce besoin de se coucher tôt, pour récupérer.

Bien choisir ses activités

Pour éviter la fatigue, organisez vos semaines en prévoyant d’abord des activités calmes, pour que toute la famille se mette progressivement dans le rythme. Commencez par de petites balades en nature et programmez seulement ensuite les activités les plus dynamiques et sportives. Un changement de rythme trop rapide peut engendrer des coups de mou chez l’enfant, mais aussi, ses parents !

Les rythmes de sommeil de votre enfant sont décalés ? Le réveil intelligent REMI d’UrbanHello peut vous aider à rétablir l’équilibre. Alertes flexibles, musique, veilleuse ajustable… REMI vous aide à rendre la chambre de votre enfant encore plus douce et confortable pour des nuits agréables et réparatrices !

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Family Tech, Parenting, REMI, Sommeil | Commentaires fermés

5 conseils pour réussir vos vacances en famille à la plage

5 conseils pour réussir vos vacances en famille à la plage

Partagez de bons moments en famille, à la plage. Voici 5 conseils à suivre pour des vacances zéro stress !

Briefer vos enfants dès votre arrivée

Attention, à la plage, les enfants peuvent facilement échapper à votre vigilance. Dès votre arrivée, briefez-les sur la conduite à tenir. Ils ne doivent pas partir sans votre autorisation ou dépasser des repères géographiques déterminés (drapeau, poste de secours…). Et mettez-vous d’accord sur un point de ralliement en cas de problème.

Bien utiliser la crème solaire

Désormais indispensable à tous les sacs de plage, la crème solaire est essentielle, surtout chez les enfants, dont la peau est plus fragile ! Mais elle est trop souvent mal appliquée ! Parce que l’on a toujours tendance à ne pas en mettre suffisamment, préférez utiliser votre crème solaire en deux fois : chez vous, puis à la plage. Renouvelez l’opération avant et après la baignade. Enfin, n’oubliez pas qu’une crème solaire ne se conserve que quelques mois. N’utilisez jamais le tube de l’année précédente !

Eviter de s’exposer les heures les plus chaudes

Lorsque le soleil est au zénith, vous et vos enfants risquez, à court terme, des coups de soleil, et à long terme, cancers de la peau et mélanomes… Dès lors, évitez de vous exposer en pleine chaleur, entre 11 et 16h. Pensez aussi à entrer dans l’eau en douceur pour éviter tout risque d’hydrocution.

Des enfants bien équipés !

En complément d’une crème solaire à indice élevé, glissez dans votre sac de plage t-shirt, casquette ou chapeau pour les enfants. Pensez aussi aux lunettes solaires, à porter dès 1 an. Préférez les acheter chez un opticien et optez pour un modèle arborant le marquage CE.

On s’hydrate !

Les enfants se déshydratent plus rapidement que les adultes. De plus, ils n’éprouvent pas toujours de sensation de soif, même s’ils courent et bougent sans cesse à la plage ! Prenez les devants et proposez-leur de l’eau régulièrement. Pour les rafraîchir, allez vous baigner avec eux ou utilisez un brumisateur, sans modération !

Cet été, profitez des beaux jours pour recharger vos batteries à la plage et passer des moments mémorables en famille !

Publié dans Bébé, Conseils, Enfant, Famille, Parenting | Commentaires fermés

Les cahiers de vacances : bonne ou mauvaise idée ?

Les cahiers de vacances : bonne ou mauvaise idée

Vous hésitez à offrir à votre enfant un cahier de vacances ? Voici quelques éléments pour vous aider à prendre votre décision !

Zoom sur les cahiers de vacances

Les cahiers de vacances sont une spécificité française. Plus de 6 millions d’exemplaires sont vendus chaque année. En France, les vacances d’été sont en effet particulièrement longues et les parents ont donc naturellement tendance à se tourner vers cette solution pour occuper leurs enfants et les aider à stimuler leurs acquis. Aujourd’hui, 91% des enfants font leurs devoirs de vacances au moins une fois durant l’été. Mais, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Les spécialistes sont partagés !

Apprendre en dehors du cadre scolaire

Certains professionnels de l’enfance considèrent qu’il est bénéfique de continuer les devoirs à petite dose, de façon régulière, durant les congés d’été. C’est en effet l’occasion d’apprendre autrement, plus détendus, en famille. Les devoirs de famille ont d’ailleurs cette vertu de pouvoir calmer certains enfants angoissés. Ces derniers apprennent en étant moins stressés et en confiance. Ainsi, l’enfant est mieux armé pour l’année suivante et garde le rythme, avant la rentrée.

Les vacances, un temps pour lâcher du lest

D’autres psychologues estiment, en revanche, que les cahiers de vacances sont inutiles, voire contre productifs. Selon eux, la rupture avec le cadre scolaire est indispensable durant les congés d’été et le cerveau des enfants a besoin de se reposer. Ils préconisent donc d’utiliser plutôt ce temps pour faire du sport ou une activité artistique, et lâcher du lest ! Pour que les enfants se recalent vite au moment de la rentrée, ces spécialistes conseillent tout simplement de se coucher à des heures raisonnables durant les vacances, et plus particulièrement, à l’approche de la rentrée. Un conseil que REMI, le compagnon du sommeil d’UrbanHello vous permettra de suivre plus facilement, en aidant vos petits à prendre de bonnes habitudes de sommeil et à se coucher à la bonne heure.

Si votre enfant est partant, vous pouvez lui proposer des devoirs de vacances. S’il rechigne… sachez qu’ils ne sont pas une obligation. Alors, pour ou contre ?

Publié dans Enfant, Famille, Parenting | Commentaires fermés